Présentation générale

Les métiers du genre et de l’égalité femmes / hommes dans le domaine de l’éducation et de la culture, deux grands secteurs professionnels, sont très diversifiés. Il est néanmoins possible de repérer des noyaux durs de professions au sein de quatre secteurs :

1/ celui de l’éducation (dans le domaine du genre mais aussi pour un public spécifique de femmes) ;

2/ celui de la création culturelle qui regroupe à la fois le monde des productions en lien à la culture (écrivain.es, auteur.es de pièces de théâtre, musicien.ne.s, auteur.es de productions artistiques, culturelles, de film, d’animation, de documentaires, de vidéo…) mais aussi le monde des entreprises créatives  (design, mode, publicité…) ;

3/ celui de la diffusion, présentation, promotion et distribution de produits culturels (musées, monde de l’édition, monde du spectacle vivant, du théâtre ou de la danse, commercialisation ou promotion des œuvres, productrices d’émissions, monde de la presse ou des média, …)

4/ celui des institutions et associations de promotion du genre et de l’égalité en lien au monde de la culture et de l’éducation (au niveau des organisations internationales, européennes, mais aussi des institutions plus régionales ou locales).

Le nombre des professions dans ces quatre secteurs, du fait d’un mouvement général de tertiarisation de notre société et du développement des services, s’est tout particulièrement élargi ces trente dernières décennies. Et le besoin d’expertise en genre et en égalité s’est accru suite au développement de politiques publiques en faveur de l’égalité des sexes en matière de productions culturelles et de l’identification de publics spécifiquement visés par les politiques nationales ou internationales (femmes vulnérables, de milieu défavorisé pour ce qui concerne les politiques culturelles ; égalité entre filles et garçons pour ce qui concerne les politiques d’éducation).

Un autre constat peut être dressé : les métiers explicitement « genre » dans le domaine de l’éducation et de la culture sont davantage structurés et reconnus en tant que métiers quand il s’agit de postes au niveau des instances européennes ou internationales. On peut donc voir ici les effets concrets des nombreux programmes spécifiques visant à la promotion de l’égalité des sexes dans l’éducation ou s’adressant à la promotion des femmes dans la culture dans le cadre des politiques du Gender mainstreaming.

Les métiers ont été classés selon leur degré de spécialisation en genre :