Métiers avec une spécialisation "genre"

  • Educateur.trice dans des ateliers pour la prévention de la violence machiste
  • Intervenant.e en milieu scolaire et structures éducatives (programmes d’éducation sexuelle,  de lutte contre l’homophobie, etc.)
  • Conservateur.trice, bibliothécaires, documentalistes (responsable de fonds spécialisés en genre)
  • Programmateur.trice de spectacles (arts vivants : théâtres, musiques actuelles)
  • Editeur.trice de manuels scolaires et para-scolaires, maisons d’édition de Littérature jeunesse
  • Responsable pédagogique de structures para-scolaires (soutien scolaire)

Si le métier peut avoir une spécialisation « genre », celle-ci n’est pas toujours reconnue explicitement dans l’intitulé du poste. C’est particulièrement le cas de quatre domaines :  les postes dans les instances internationales ou européennes, pour la promotion des femmes dans la culture ou à la promotion de l’égalité dans l’éducation, mais cette dimension n’est qu’une dimension parmi d’autres, comme la diversité, la lutte contre l’exclusion ou le racisme (1) ; des postes dans les instances nationales ou locales en lien au soin aux jeunes enfants et à l’éducation où la promotion de l’égalité côtoie l’égalité des chances ou la promotion de la diversité (2) ; dans le domaine de la culture, le genre peut être une dimension du métier, sans être la seule, notamment dans la gestion administrative des publics ou des politiques (3) ou encore pour les métiers en contact direct avec un public spécifique (4).

 

Retour à la présentation générale